Comment bien emmancher ses outils

TECHNIQUE

2021-04-26 3 min read

Que ce soit pour emmancher un nouvel outil ou resserrer un manche qui tend à se défaire, voici quelques conseils concrets pour éviter les déconvenues.

L'idée de faire tremper ses outils dans l'eau...

...est une FBI (Fausse-Bonne-Idée), souvent présentée comme étant du bon sens paysan, c'est en fait le meilleur moyen de rendre ses manches inutilisables. Laisser tremper un outil emmanché dans l'eau va faire gonfler le bois du manche. La force induite est si forte que les fibres du bois se briseront dans l'œil de l'outil. Lorsqu'elles sècheront, elles seront encore plus lâches qu'elles ne l'étaient avant.

Pourquoi un manche se défait-il ?

Il y a deux raisons pour lesquelles un manche se défait de son fer : soit il n'est pas bien adapté à l'œil (le trou) de l'outil, soit il manque de serrage après un changement de température et d'humidité de l'air. 

Première étape : le serrage au maillet

Que ce soit pour un outil neuf qu'on emmanche où un outil qu'on utilise pour la première fois de la saison, la première chose à faire est de serrer l'emmanchement en frappant le haut du manche dans l'œil de l'outil à l'aide d'un maillet ou d'une bûche. Tenez le fer de l'outil d'une main, enfilez le manche puis frappez-le fermement.

Surtout, ne frappez pas le bois avec une matière plus dure que lui (métal ou pîerre) : vous risquerez de l'endommager. Aussi, faîtes en sorte de frapper bien à plat. Aidez-vous d'un étau si cela vous aide à être plus précis. 

Si au bout de quelques jours d'utilisation le manche se défait à nouveau, passez à l'étape suivante.

Deuxième étape : l'ajustement

Un manche qui tient bien est un manche bien ajusté à l'œil de l'outil, il est souvent utile de faire quelques retouches très simples. 

Dans l'étape précédente, vous avez frappé le manche dans l'œil de l'outil. Vous remarquerez en défaisant votre manche des traces de contact du fer sur le bois de votre manche. Observez-les. Les endroits qui n'ont pas de traces sont autant d'endroit où le manche n'est pas en contact avec le fer. 

Ensuite, armez vous d'une râpe et usinez les parties qui ont des traces de contact sur fer. Vous supprimerez ainsi les bosses les plus importantes et permettrez au manche de mieux tenir.

Troisième étape : le serrage en force

Pour coincer le manche de manière optimale dans le fer de l'outil, placez ce dernier dans un étau. Passez le manche dans l'œil de l'outil, puis resserrez les mors de l'étau autour de l'œil de l'outil (ne serrez pas le manche). Placez ensuite d'une main une pièce martyre en bois, un bout de planche par exemple, bien à plat contre le haut du manche. De l'autre main, frappez la pièce martyre qui transmettra l'impact de manière bien homogène à votre manche. Dans ce cas, il y a alors beaucoup moins de risque de l'abimer, de l'éclater ou de le fendre. 

Frappez plusieurs fois jusqu'à ce que le manche ne semble pas pouvoir rentrer davantage. Observez aussi le son de la frappe : il est de plus en plus aigu et sec. 

Normalement, votre outil est à présent durablement emmanché. S'il se défait à nouveau, répétez les deux dernières étapes, vous ne pourrez que vous améliorer et améliorer le serrage de vos manches.

Tuto en vidéo :

Matériel pour ajuster les manches :

Râpe/Lime demi-ronde de 20cm. Facilement transportable, pour ajuster rapidement une pièce en bois.

Râpe demi-ronde piquée main de 25cm. Pour un enlèvement de matière plus important et un meilleur confort d'utilisation.